mercredi 21 octobre 2015

La Renterter Kapelle à Waltzing


Cette chapelle, bien connue des "vrais" arlonais, se trouve sur la commune de Waltzing, à un jet de pierre de la frontière avec le Grand Duché de Luxembourg, commune d'Eischen.

Elle offre un magnifique panorama sur Arlon et sa région.

La Renterter Kapelle a une bien curieuse histoire que je vais vous conter :
C'est en 1671, sous les Pays-Bas espagnols (1482-1713), que fut érigée une première chapelle dédiée à la Vierge Marie. Ce n'est bien sûr pas le bâtiment de style néo-gothique que nous voyons aujourd'hui, ce style datant du 19e siècle.

Reconstruite et agrandie une première fois dans le style actuel en 1861, puis réparée et restaurée légèrement plus grande en 1883, la chapelle fut enfin rénovée et aménagée comme nous pouvons la voir actuellement en 1973/1974. 

L'inauguration eu lieu le 15 septembre 1974 en présence de nombreuses personnalités religieuses et civiles venues des deux côtés de la frontière belgo-luxembourgeoise.

Le propriétaire actuel de cette chapelle, située en territoire belge dépendant religieusement du diocèse de Namur, est la Commune Grand-ducale d'Hobscheid, section d'Eischen, dépendant religieusement de l'évêché de Luxembourg !

Pourquoi et comment ?
La Belgique, sous domination des Pays-Bas,  devient indépendante en 1830. 
En 1839, suite à cette indépendance et à la guerre belgo-néerlandaise de 1831-1833, est signé à Londres, par les deux pays antagonistes, le fameux "Traité de Londres" relatif à la séparation de leurs territoires respectifs.
Ce traité succède au traité des XVIII articles, repoussé par les Pays-Bas. Ce dernier prévoyait la possibilité d'un rachat du Grand-Duché de Luxembourg (alors constitué de l'actuelle province de Luxembourg et de l'actuel Grand-Duché) et d'un échange de la partie du Limbourg située au-delà de la Meuse et de Maastricht (territoires qui forment l'actuel Limbourg néerlandais).
En 1843, suite à une convention belgo-luxembourgeoise, la frontière est définitivement fixée entre nos deux pays et tous les terrains qui se trouvaient aux abords de la chapelle, à l'exception de celle-ci, furent attribués à la Belgique et incorporés à Waltzing.

A l'heure actuelle, la chapelle appartient toujours à la Commune d'Eischen et dépend toujours religieusement de la Paroisse de ce village. La Commune et la Paroisse en assurent l'entretien et les réparations !

Vue sur Arlon depuis la Renterter Kapelle
A gauche l'église Saint-Martin, à droite l'église Saint-Donat

Documentation :
Archive Syndicat d'Initiative Eischen 1978
Wikipedia







Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire